Bio (english)

Adeline Caron vit et travaille à Saint-Denis.

Née en 1975, elle sort diplômée de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs à Paris en 2000. Depuis elle travaille en Europe en tant que scénographe  pour le théâtre, l’opéra et les expositions .

Elle est nominée en 2014 pour le molière de la meilleure création visuelle (Mangez-le si vous voulez / compagnie FOUIC) en 2014. Pour la Petite Renarde Rusée, elle reçoit en 2016, avec l’ensemble de l’équipe artistique, le prix de la critique en tant que “meilleurs créateurs d’objets scéniques”. Elle est lauréate en 2017 de l’aide à la création d’Artcena en dramaturgie plurielle pour une maquette écrite et dessinée de son texte 5 semaines en R.F.A. / 1952. Elle bénéficie en 2018 d’une résidence d’écriture à la Chartreuse-lez-Avignon.

Elle travaille notamment pour Marcel Bozonnet et débute en 2004 une longue collaboration avec Louise Moaty et Benjamin Lazar en France (notamment Cadmus et Hermione, Cachafaz, Egisto, Cendrillon et en 2018 Donnerstag aus Licht de Karlheinz Stockhausen, à l’opéra Comique ; La Traviata / Vous méritez un avenir meilleur et en 2019, Heptaméron, récits de la Chambre obscure ) et à l’étranger ( Riccardo Primo, Der Kinder das Olymp, et en 2019 Tolomeo au Staatstheater de Karlsruhe, Pelleas et Mélisande, créé à l’opéra de Malmö et repris en 2020 au Printemps de comédiens à Montpellier).

Elle est scénographe d’expositions pour, notamment, le Musée d’Histoire Naturelle de Lille, le Musée d’Orsay, la Bibliothèque nationale de France. Elle accompagne l’auteure Annie Le Brun sur trois expositions. Les Arcs-en ciel du Noir, musée de Victor Hugo (2012), Sade, attaquer le soleil, musée d’Orsay (2014), Radovan Ivsic, la forêt insoumise, musée d’art moderne de Zagreb (2015). En 2019, elle conçoit pour la BnF la scénographie de l’exposition Un air d’Italie. L’Opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution.